Gluten et fiscalité
Par Karine Robitaille

 

J’ai vu passer dernièrement plusieurs articles concernant l’augmentation des prix à l’épicerie. Difficile de passer à côté ! Certaines personnes doivent en plus se procurer des aliments spécialisés pour des raisons médicales, ce qui donne des factures plutôt salées quand vient le temps de passer à la caisse …

 

Le principe de base

Par chance, nos deux paliers de gouvernement nous donnent la possibilité d’en tenir compte lors de nos déclarations d’impôts. En effet, les personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent considérer dans leurs frais médicaux une portion des coûts relatifs à l’achat de produits sans gluten. Cette portion, appelée  « coût différentiel », est obtenue en calculant la différence de coût entre un produit régulier contenant du gluten et un produit spécialisé n’en contenant pas, pour l’ensemble des produits sans gluten achetés au cours d’une année.

 

Bien sûr, certaines règles doivent être respectées. Il faut d’abord avoir un diagnostic clair établi par un médecin et pouvoir présenter au besoin une lettre de sa part attestant le diagnostic de maladie coeliaque et le besoin de manger sans gluten. Ensuite il faut conserver les reçus de nos achats et compléter un tableau pour démontrer le coût différentiel. Si plusieurs personnes consomment les aliments sans gluten, on nous demande d’en tenir compte dans les calculs et de ne considérer que la portion consommée par la personne atteinte de la maladie cœliaque dans notre réclamation.

 

Enfants et autres « cas »

Il est important de noter que les gens qui s’alimentent sans gluten sans avoir le diagnostic n’ont malheureusement pas accès à cet allégement fiscal. Une raison supplémentaire pour en faire le dépistage AVANT de retirer le gluten de son alimentation. (J’écrirai un autre article à ce sujet !)

Les parents d’enfants coeliaques peuvent demander le supplément pour enfant handicapé. Pour recevoir le supplément pour enfant handicapé, vous devez être admissible au paiement de Soutien aux enfants. Consultez le site de la Régie des Rentes du Québec pour plus de précisions.

 

Ça vaut le coup ?

Puisque cette réclamation entre dans les crédits d’impôts non-remboursables, avec une possibilité de crédit d’impôt remboursable au provincial, le retour relié à cette réclamation dépend du dossier fiscal de chacun. Le total des frais médicaux familial doit atteindre un minimum de 3% du revenu net imposable (revenu familial au provincial et revenu le plus faible au fédéral).

 

À la fin de cet article vous trouverez une grille de calcul pour vous aider à déterminer si le jeu (faire le tableau comparatif pour les aliments sans gluten) en vaut la chandelle.

 

Voici une liste d’exemples de frais médicaux admissibles :

  • Coût différentiel des aliments sans gluten.

  • Soins dentaires.

  • Lunettes et verres de contact. Frais d’examen de la vue si non couvert par une assurance.

  • Honoraires de certains professionnels tels que naturopathes, chiropraticiens et physiothérapeutes.

  • Portion du coût des médicaments d’ordonnance et/ou services non couverte par une assurance maladie, publique ou privée.

  • Chirurgie de correction de la vue au laser.

  • Prothèses, orthèses, déambulateurs et fauteuils roulants.

  • Services ambulanciers.

  • Cotisation au régime d’assurance médicaments du Québec

  • Cotisation à un régime d’assurance collective

 

Bien sûr, il s'agit d'un exercice fastidieux mais il peut être payant ! Je vous invite à compléter le tableau que je vous ai préparé pour déterminer si le jeu en vaut la chandelle ou pas dans votre situation. N'oubliez pas que j'ai conçu ce tableau moi-même et que ce n'est pas une garantie ! 

 

NOUVEAUTÉ !!! 

Je sais que juste de mettre le mot GLUTEN et IMPÔTS dans la même phrase te donne mal au ventre. C’est justement pour ça que j’ai créé une formation en ligne. Je voulais démystifier tout ça depuis un bon moment déjà. Je t’assure qu’après cette formation d’environ 1h, tu comprendras le processus de réclamation et tu pourras facilement compléter le tableau comparatif.

Il y a une autre possibilité.  Si vous arrivez à la conclusion que ça vaut la peine de faire cette réclamation mais n'avez pas les 3-4 heures nécessaires pour faire votre tableau comparatif, sachez que j'offre maintenant ce service ! Vous n'avez qu'à compiler vos achats dans un document word ou excel et m'envoyer le fichier par courriel. Pour 50$, votre tableau comparatif vous sera transféré par courriel !!

 

 

 

Voici maintenant quelques références gouvernementales en lien avec cet articles: