Mes 5 conseils aux débutants sans gluten 

Apprendre qu'on doit radicalement changer nos habitudes alimentaires n'est pas chose facile. C'est d'abord un choc et la confusion nous gagne rapidement. Bien sûr on peut facilement trouver de l’information mais il est facile de s’y perdre avec toutes ces nouvelles notions. Voici les conseils que je donne aux gens qui débutent leur aventure sans gluten. 

ATTENTION !!! AVANT d'éliminer le gluten de votre alimentation, assurez-vous d'en avoir discuté avec votre médecin et d'avoir passé les tests diagnostics de base pour confirmer ou éliminer certaines maladies comme la maladie coeliaque !! Cela vous évitera bien des soucis :)  

1. Retour à la base
Riz, patate, viande, volaille, légumineuses, légumes et fruits. Ces aliments de base sont naturellement sans gluten et très nourrissant, en plus d’être peu coûteux.

2. Fondation Québécoise de la maladie coeliaque
En adhérant à la FQMC, vous obtenez un support immédiat et recevez une trousse contenant des informations sur la maladie coeliaque et autres maladies induites par le gluten, ainsi qu’un petit guide des aliments permis et à éviter qui sera votre bible pour quelques temps. Vous aurez aussi accès à un espace membre avec contenu exclusif, revue info-coeliaque et rabais membre pour certains produits et activité comme les colloques qui ont lieu aux 2 ans.

3. Boutiques spécialisées
Pour vos premiers achats sans gluten, je vous recommande de visiter une boutique d’alimentation spécialisée ou naturelle où le personnel est plus disponible et mieux formé pour vous accompagner et vous recommander des produits spécifiques ainsi que des façons de les cuisiner. En plus, ses personnes pourront vous diriger vers les produits les plus appréciés de leur clientèle et vous faire économiser quelques dollars en essai/erreur.

 

4. Produits avec mention sans gluten ou certifiés
Plusieurs personnes vous mentionneront qu’il y a plusieurs produits sans mention sans gluten ni certification qui sont tout de même sans gluten, ce qui est vrai. Ceci étant dit, il faut toujours faire des vérifications auprès des fabricants pour vérifier les risques de contamination croisée. Pour vous simplifier la vie et minimiser les risques au départ, pourquoi ne pas choisir des produits clairement identifiés sans gluten, le temps d’établir vos repères ? Lisez mon article "Différence entre allégation et certification"

 

5. Consulter au besoin
À l’ère de Google et Facebook, on trouve facilement de l’information générale. Le défi peut être de faire la différence entre la bonne et la mauvaise information et trouver les sources fiables pour s’éduquer. Il peut arriver un moment où une aide extérieure s’avère nécessaire. Une nutritionniste peut vous être d’un grand secours pour vous soutenir et compléter l’information manquante. Elle s’assurera que votre alimentation demeure équilibrée et que vous ne souffrez d’aucune carence.

 

Pour ma part, j’offre aussi un service de consultation axé sur les aspects pratico-pratiques de l’alimentation sans gluten : enseignements des règles sur l’étiquetage des allergènes, des stratégies pour identifier facilement les produits sécuritaires, des procédures pour éviter la contamination croisée, identification des logos sans gluten et des sources fiables d’information, organisation de votre cuisine, visite accompagnée en épicerie, etc. Il s’agit d’un service complémentaire à celui d’une nutritionniste.